J’irai comme un cheval fou
Fernando Arrabal , France, 1973, 100 min


‘Poursuivi par la police pour le meurtre de sa mère, Aden se réfugie dans le désert où il rencontre Marvel, un homme étrange, aux mœurs érémitiques, qui communique mystérieusement avec la Terre et ses créatures. Aden l’invite à découvrir « la civilisation ». La grande cité où ils arrivent vit de leurres, de futilités et de perversions, c’est un lieu sans âme où l’Homme est seul, le contraire du désert de Marvel’WIKI