La névrose chrétienne (1976) par le Docteur PIERRE SOLIGNACLa névrose chrétienne
Par le Docteur PIERRE SOLIGNAC
Édité en 1976

Disponible en ligne au
lanevrosechretienne.blogs.midilibre.com




























‘Quand on possède un document de cette importance on n’a pas le droit de le garder égoïstement pour soi. Le savoir étant universel, on doit le mettre à la disposition des autres. Cet ouvrage est mis en ligne sur internet (de manière désintéressée et à titre personnel), dans un but d’éducation populaire et de formation humaine, par Louis BALLESTER dit JOINVILLE, (Secrétaire de l’Association des athées des Pyrénées-Orientales), à raison d’une ou deux pages par jour.’



AVANT-PROPOS


La névrose est une affection psychogène dont les symptômes sont l’expression symbolique d’un conflit psychique trouvant ses racines dans l’histoire infantile du sujet et constituant des compromis entre le désir et la défense.


Après vingt ans de pratique médicale, pendant lesquels j’ai tenté d’exercer une médecine de la personne, j’ai été frappé par le fait que l’éducation chrétienne traditionnelle favorisait les troubles névrotiques et les maladies psychosomatiques qui en sont la conséquence.


Ma formation chrétienne, mes études médicales et psychiatriques, le fait que j’ai soigné beaucoup de prêtres, de religieuses et de “laïcs engagés” m’ont obligé à réfléchir sur les raisons qui expliquent que nombre d’entre eux souffrent de troubles organiques qui ne sont que l’expression de leur angoisse et de leurs difficultés à vivre.


Des prêtres de plus en plus nombreux quittent le sacerdoce…, les séminaires et les noviciats se vident…, et pourtant, plus que jamais les jeunes sont à la recherche de Dieu et du sens de la vie.


L’éducation chrétienne permet-elle à l’homme de s’épanouir et de répondre au message révolutionnaire du CHRIST : “Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés” ?



I – LA NÉVROSE CHRÉTIENNE ET L’HOMME


1 – La sacralisation de l’écrasement
2 – Comment le chrétien se libère-t-il de la culpabilité enseignée ?
3 – L’éducation chrétienne en question
4 – Maladie et culpabilité dans la théologie chrétienne


LIRE