Les relations ANGLO-FRANCO dans le cinéma québécois, septième partie



Les États-Désunis du Canada
Michel Barbeau, Guylaine Maroist & Éric Ruel, Canada, 2012, 85 min


Il n’y a pas qu’au Québec où l’on rêve d’indépendance. En Alberta, on parle d’une personne sur quatre! Qui sont ces enfants terribles qui menacent une fois de plus l’unité du pays? Ce long métrage documentaire se penche sur les mouvements sécessionnistes des provinces anglophones du Canada. Découvrez leur quête, leur vision, leurs revendications et leurs états d’âme.


Les États-Désunis du Canada (2012) de MICHEL BARBEAU, GUYLAINE MAROIST & ÉRIC RUEL

***

Les relations ANGLO-FRANCO dans
le cinéma québécois :

Reaction: A Portrait of a Society in Crisis (1973) by ROBIN SPRY (May 1, 2015)
Le journal de madame Wollock (1979) de GILLES BLAIS (January 15, 2015)
Le sort de l’Amérique (1996) de JACQUES GODBOUT (January 16, 2015)
Speak White (1980) & Le temps des bouffons (1985) de PIERRE FALARDEAU et JULIEN POULIN (January 20, 2015)
Le mouton noir (1992) & Les héritiers du mouton noir (2003) de JACQUES GODBOUT
(January 22, 2015)
Le confort et l’indifférence (1981) de DENYS ARCAND (January 26, 2015)
Le chat dans le sac (1964) de GILLES GROULX (April 7, 2014, à la toute fin de l’entrevue)
Québec Soft (1985) de JACQUES GODBOUT (June 24, 2011)
Mon oncle Antoine (1971) de CLAUDE JUTRA (December 24, 2010)
Les événements d’octobre 1970 (1974) de ROBIN SPRY (October 6, 2010)