L'Abbatiale de la
Liturgie Apocryphe

Montréal, p.Q.

 

La Première Nation de Cowessess, dans le sud de la Saskatchewan, a annoncé jeudi qu’elle a découvert 751 sépultures non identifiées sur le site de l’ancien pensionnat autochtone de Marieval, autrefois géré par des missionnaires oblats de l’Église catholique.

 

« On a toujours su qu’il y avait des tombes ici », a indiqué le chef de la communauté, Cadmus Delorme, lors d’une conférence de presse suivie par des journalistes de partout sur la planète. « Ouvrez votre esprit : ce pays a besoin de connaître la vérité et d’entamer un processus de réconciliation. Il y aura d’autres histoires [comme celle-ci]. Voici le moment de vérité de Cowessess », a-t-il ajouté.

 

La découverte est annoncée près d’un mois après celle de la Première Nation Tk’emlúps te Secwépemc, en Colombie-Britannique. La communauté a créé une onde de choc mondiale en annonçant le 27 mai que des recherches par géoradar avaient permis de trouver les restes de 215 enfants près de l’ancien pensionnat de Kamloops.

 

Le même type de technologie — un radar à pénétration de sol — a permis de découvrir 751 tombes près de l’ancien pensionnat de Cowessess, connu sous le nom de Marieval. Le chef Cadmus Delorme a expliqué qu’il était possible que chacune des fosses contienne plus d’un corps. En revanche, « la machine a une marge d’erreur de 10 à 15 % », a-t-il ajouté, indiquant qu’il y a donc au moins 600 personnes enterrées dans ce cimetière. « Il ne s’agit pas d’une fosse commune », a-t-il précisé, en déroulant des images saisies par un drone.

 

Sur un espace gazonné de 44 000 mètres carrés, les équipes de recherche ont installé des banderoles pour identifier les sépultures. Il s’agit de la « phase 1 » des recherches, réalisées grâce à une subvention de l’École polytechnique de la Saskatchewan.

 

« Le monde nous regarde pendant que nous dévoilons les horreurs du génocide », a déclaré Bobby Cameron, le chef de la Fédération des nations autochtones souveraines, qui représente les 74 Premières Nations de la Saskatchewan. « C’est un crime contre l’humanité. Ce fut une attaque contre les peuples des Premières Nations. Nous sommes des gens fiers. Le seul crime que nous avons commis, en tant qu’enfants, est d’être nés Autochtones », a-t-il ajouté.

 

À son avis, les pensionnats n’étaient rien d’autre que des « camps de concentration ». « On saura du Canada qu’il est un pays qui a tenté d’exterminer ses Premiers Peuples. Maintenant, nous en avons la preuve. La preuve de ce que les survivants racontent depuis des années », a-t-il affirmé devant les journalistes.

 
 

Pas tous des enfants

Le chef Delorme s’est dit incapable de confirmer, à ce stade-ci, que toutes les personnes enterrées étaient des enfants. Les récits des aînés ont fait état d’adultes enterrés dans le cimetière, a-t-il souligné.

 

Il était courant que les religieux et leurs familles soient inhumés au même endroit que les élèves autochtones qui fréquentaient les pensionnats. La pratique a été documentée par la Commission de vérité et réconciliation (CVR), et certains cimetières où reposent des enfants autochtones et des membres du personnel enseignant existent toujours, notamment en Colombie-Britannique.

 

Le pensionnat de Marieval a été construit en 1899 par des missionnaires de l’Église catholique. Le gouvernement fédéral a financé le pensionnat à compter de 1901 et il l’a administré dès 1969. L’établissement a été fermé en 1997, après avoir été sous la responsabilité de la Première Nation de Cowessess pendant 10 ans.

 

À Cowessess, un cimetière aurait été créé en 1898, dès l’arrivée des oblats, selon le récit fait par Cadmus Delorme. « Dans les années 1960, les sépultures étaient probablement identifiées, a-t-il ajouté. Des représentants de l’Église catholique ont ensuite enlevé les pierres tombales et, aujourd’hui, ce sont des sépultures non identifiées. »

 

Le fait de retirer des pierres tombales est un geste « criminel », a-t-il dit, en formulant une conclusion que l’Assemblée des Premières nations Québec-Labrador (APNQL) a immédiatement appuyée. « Nous considérons donc qu’il s’agit d’une scène de crime », a-t-il dit. Il s’est engagé à poursuivre les recherches. « Et un jour, il y aura un monument commémoratif et des noms sur les tombes », a-t-il promis.

 

Le chef Delorme s’est par ailleurs dit « convaincu » que l’Église catholique fournira les documents d’archives nécessaires à la quête de sa communauté. « Ils n’ont pas dit non », a-t-il déclaré. L’APNQL a aussi réclamé ces dossiers, « afin de permettre à tous de guérir une fois pour toutes ».

 
 

Une enquête publique réclamée

À ce jour, les oblats n’ont toujours pas donné accès au Codex historicus, qui détaillait les activités des missionnaires, ni aux photographies ou aux listes d’informations détaillées sur le personnel des pensionnats.

 

Les oblats se sont excusés en 1991 pour leur rôle dans le système des pensionnats autochtones, ce que l’Église catholique n’a toujours pas fait, malgré les appels du premier ministre Justin Trudeau en ce sens. « Le pape doit s’excuser pour ce qui est arrivé aux enfants de Marieval », a répondu le chef Delorme à une question d’un journaliste espagnol. « Les excuses sont une étape du processus de guérison. » Dans un message de solidarité avec Cowessess, la Première Nation Tk’emlúps te Secwépemc a rappelé qu’elle avait formulé la même demande au Vatican. « Nous savons trop bien ce que la communauté de Cowessess traverse », ont aussi écrit ses représentants.

 

Après lui, le chef Bobby Cameron a réclamé « une enquête publique sur ce génocide ». « Nous devons trouver les raisons des décès et les noms des enfants. Notre peuple a droit à plus que des excuses et de la sympathie — bien qu’on en soit reconnaissants. Notre peuple a droit à la justice », a-t-il affirmé.

 

Dans ses recherches, la CVR s’est heurtée à plusieurs difficultés pour identifier les enfants morts dans les pensionnats. « Nous ne connaîtrons sans doute jamais le nombre d’élèves qui ont trouvé la mort dans les pensionnats », ont écrit ses commissaires dans le rapport qu’ils ont publié en 2015.

 

Entre 1936 et 1944, le ministère des Affaires indiennes a détruit 200 000 dossiers. Les dossiers médicaux des pensionnaires sont également éliminés sur une base régulière. Quant aux registres sur les décès dans les pensionnats, ils sont partiels : les noms de 36 % des enfants morts n’ont jamais été documentés, le sexe de 23 % des écoliers décédés est inconnu, le lieu de décès de 43 % de ces jeunes n’apparaît pas dans les registres, selon les travaux de la CVR.

 

Les recherches du Centre national pour la vérité et la réconciliation, qui a été mis sur pied dans la foulée de la CVR, avaient jusqu’ici permis de recenser huit élèves morts dans ce pensionnat entre 1932 et 1973 — bien que les dates de certains décès n’aient jamais été retrouvées. Selon ce que le chef Cadmus Delorme a déclaré jeudi, des enfants du sud-est et du centre de la Saskatchewan, de même que du sud-ouest du Manitoba, auraient fréquenté le pensionnat de Marieval.

 

 

Marie-Michèle Sioui
Le Devoir

 

***

 

Ancien pensionnat autochtone : Les restes de 215 enfants retrouvés en Colombie-Britannique (May 28, 2021)

 

***

 

L’Église catholique a inscrit mardi pour la première fois dans son droit interne un article explicite sur les crimes sexuels commis par des prêtres contre des mineurs, un ajout réclamé de longue date par les victimes de pédophilie.

 

Le Code de droit canonique, qui régit l’Église sur tous les continents en parallèle avec la justice civile des différents pays, définit actuellement les crimes sexuels commis par le clergé contre les mineurs sous le simple intitulé du non-respect du sixième commandement de la Bible : Tu ne commettras pas l’adultère.

 

Or, cette formulation très ecclésiale évoquant le non-respect du vœu obligatoire de célibat était dénoncée comme désuète et obscure, au regard de l’avalanche de scandales de pédocriminalité dévoilés ces dernières années au sein de l’Église, aux États-Unis, au Chili ou encore en Allemagne.

 

Le Vatican a présenté mardi un remaniement assez complet de l’un des livres de son droit canon datant de 1983, celui portant sur les sanctions pénales. Ces changements entreront en vigueur en décembre.

 

 

Climat de laxisme

Dans une introduction, le pape François explique que la révision vise à rééquilibrer le rapport entre justice et miséricorde qui a parfois été mal interprété entraînant un climat de laxisme au sein de l’Église concernant en particulier des cas d’abus sexuels sur mineurs.

 

La plus grande précision apportée sur les crimes sexuels sur mineur ressort comme l’une des principales nouveautés, même s’ils étaient déjà punis dans le droit canon. Dans une section intitulée délits contre la vie, la dignité et la liberté humaines, la législation vaticane punira désormais un délit contre le sixième commandement du Décalogue avec un mineur ou une personne habituellement affectée d’un usage imparfait de la raison ou avec une personne à laquelle le droit reconnaît une protection similaire.

 

Sera également puni tout prêtre, mais aussi désormais tout religieux ou laïc ayant un poste dans l’Église, qui conduit un mineur à participer à des exhibitions pornographiques ou qui conserve des images pédopornographiques.

 

Les peines, qui doivent être examinées au cas par cas, peuvent aller jusqu’à l’exclusion de l’Église.

 

L’Église n’a certes pas abandonné sa formulation séculaire traditionnelle sur le sixième commandement de la Bible, peu en phase avec les justices civiles de la planète, mais elle y ajoute donc la mention des mineurs.

 
 

Prescription des crimes sexuels inchangée

Au cours d’une conférence de presse mardi, Mgr Filippo Iannone, président du Conseil pontifical pour les textes législatifs, s’est référé aux récents très graves épisodes de pédophilie au sein de l’Église pour évoquer un choix exprimant la volonté du législateur de réaffirmer la gravité de ce crime et l’attention à porter aux victimes.

 

La prescription de tels crimes sexuels reste inchangée à vingt ans, ce qui pourra décevoir les victimes. D’autant que le nouveau Code pénal inclut une prescription légèrement allongée pour de nouveaux délits financiers.

 

C’est la justice ecclésiale qui se penche sur les soupçons d’abus sexuels afin de décider de défroquer un prêtre après une enquête interne, voire l’emprisonner. Ce qui n’empêche pas les procès devant la justice civile dans les pays où les faits ont été commis.

 

Avant un sommet inédit d’évêques de tous les continents convoqué par le pape en février 2019 pour lutter contre les agressions sexuelles, des victimes avaient exigé notamment une définition plus claire des crimes sur mineurs.

 
 

Un pas supplémentaire

Sans être une révolution, il s’agit d’un pas supplémentaire dans l’arsenal de lutte contre la pédocriminalité souhaitée par le pape François.

 

En 2019, le pape François a levé le secret pontifical sur ces délits. Cela signifie que les plaintes, les témoignages et les documents des procès internes à l’Église concernant des agressions sexuelles peuvent être livrés aux magistrats de la justice civile.

 

La même année, le pape argentin avait changé la loi canon pour rendre obligatoire le signalement de tout soupçon d’agression sexuelle ou de harcèlement à la hiérarchie de l’Église.

 

L’Église n’oblige en revanche pas ses membres à signaler les cas aux autorités judiciaires du pays dont ils dépendent, sauf là où la loi locale l’impose. La nouvelle législation vaticane présentée mardi incorpore par ailleurs de nouveaux délits comme la tentative d’ordonner des femmes, un acte qui encourt la peine d’excommunication, peut-on lire, comme un rappel à l’ordre aux plus progressistes de l’Église qui plaident pour cette ouverture.

 
 

Agence France-Presse
Radio-Canada

 
 

***

 

bishop-accountability.org : Documenting the Abuse Crisis in the Roman Catholic Church

 

***

 

  1. Recours contre le diocèse de Trois-Rivières initié par Dominic Maurais: «Je porte en moi cette blessure» (March 26, 2021)
  2. Pédocriminalité en France : 10 000 victimes possibles de l’Église depuis 1950 (March 2, 2021)
  3. Abus sexuels du prêtre Brian Boucher : Un rapport accablant pour l’Église montréalaise (November 25, 2020)
  4. Suburban NY diocese files for bankruptcy amid abuse lawsuits (October 1, 2020)
  5. Multiplication des poursuites contre les communautés religieuses (August 22, 2020)
  6. ProPublica Releases a List of 6,754 Priests Accused of Sexual Abuse (January 28, 2020)
  7. Le pape François lève le secret pontifical sur les agressions sexuelles (December 17, 2019)
  8. 100s of Accused Priests Living Under Radar With No Oversight (October 4, 2019)
  9. Abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise : le pape blâme “Satan” et déçoit les victimes (February 24, 2019)
  10. Pope defrocks ex-cardinal Theodore McCarrick over abuse claims (February 16, 2019)
  11. Pope Acknowledges Nuns Were Sexually Abused by Priests and Bishops (February 5, 2019)
  12. More than 500 priests accused of sexual abuse not yet publicly identified by Catholic Church, Illinois attorney general finds (December 20, 2018)
  13. Prendre la mesure du scandale des prêtres pédophiles au Québec (October 10, 2018)
  14. Abus: le pape exprime sa «honte», Dublin lui demande d’agir (August 25, 2018)
  15. Pennsylvanie: 300 prêtres accusés de pédophilie, plus de 1000 victimes (August 14, 2018)
  16. Cardinal Theodore McCarrick Resigns Amid Sexual Abuse Scandal (July 28, 2018)
  17. Les 34 évêques chiliens offrent leur démission après un scandale de pédophilie (May 18, 2018)
  18. Le cardinal australien Pell sera jugé pour agressions sexuelles (May 1, 2018)
  19. Pope revives lapsed sex abuse commission amid skepticism (February 17, 2018)
  20. Le pape exprime sa “honte” pour des cas de pédophilie dans le clergé chilien (January 16, 2018)
  21. Vatican police ‘break up gay orgy at home of secretary of one of Pope Francis’s key advisers’
    (July 5, 2017)
  22. Pédophilie dans l’Eglise : le poids du silence (2017) présenté par ELISE LUCET (May 18, 2017)
  23. One in 14 Catholic priests accused of abuse in Australia (February 6, 2017)
  24. Des prêtres de Montréal se verront interdire d’être seuls avec des enfants (June 23, 2016)
  25. Le pape crée une instance pour juger les évêques couvrant des abus sexuels (June 10, 2015)
  26. Les propos du pape sur la pédophilie ont des échos jusqu’au Québec (July 15, 2014)
  27. Des victimes de prêtres veulent Mgr Ouellet comme pape (March 11, 2013)
  28. Pornographie juvénile : un prêtre de Sorel-Tracy accusé (March 8, 2013)
  29. Congrégations générales – Les problèmes de l’Église sur la table (March 7, 2013)
  30. Agressions sexuelles: un deuxième frère de Sainte-Croix sera arrêté (December 29, 2012)
  31. Symposium sur la pédophilie – Le pape appelle au «renouveau de l’Église» (February 15, 2012)
  32. Pornographie juvénile – Sitôt condamné, l’ex-évêque Lahey est libéré (January 5, 2012)
  33. Église néerlandaise: des «dizaines de milliers» de mineurs abusés sexuellement (December 16, 2011)
  34. Pédophilie – L’Église veut éduquer son clergé par Internet (June 28, 2011)
  35. Former Catholic bishop Raymond Lahey pleads guilty to child pornography charges (May 4, 2011)
  36. Pédophilie – Le Vatican va envoyer une «circulaire» aux évêques (November 20, 2010)
  37. Undercover Reporter Films Priests At Gay Clubs (July 26, 2010)
  38. Le Vatican durcit les règles contre la pédophilie (July 15, 2010)
  39. Top Catholic Priest Accused of Sexually Abusing His Own Sons (June 25, 2010)
  40. Pope addresses priest abuse scandal (June 11, 2010)
  41. Vatican Sex Abuse Prosecutor: Guilty Priests Are Going To Hell (June 4, 2010)
  42. Priest Accused Of Abusing Boy, Turning Home Into ‘Erotic Dungeon’ Surrenders To Police
    (May 26, 2010)
  43. Le Vatican publiera un guide contre la pédophilie (April 9, 2010)
  44. Agressions sexuelles par des membres du clergé – Les victimes exigent la démission de Mgr Ouellet
    (February 17, 2010)

***

 

La névrose chrétienne (1976) par le Docteur PIERRE SOLIGNAC (May 25, 2012)

(…) À partir de quand peut-on dire que ça (les actions commises par l’Église Catholique) – telle organisation, qui s’est comportée de telle façon, qui a fait tant de victimes … À partir de quand dit-on que c’est une organisation criminelle?

– Alain Crevier à l’émission de radio Midi Info de Radio-Canada, édition du 20 décembre 2018 (12 h 21 Des prêtres accusés d’actes pédophiles dans l’Illinois : Le regard d’Alain Crevier)

 

***

 

 

***

 

KAMLOOPS – Les restes de 215 enfants ont été retrouvés enterrés sur le site d’un ancien pensionnat autochtone à Kamloops, en Colombie-Britannique.

 

La chef Rosanne Casimir, de la Première Nation Tk’emlups te Secwépemc, a déclaré jeudi dans un communiqué que la nature des restes avait été confirmée la fin de semaine dernière avec l’aide d’un spécialiste en radars pénétrants.

 

Mme Casimir a qualifié cette découverte de « perte impensable dont on a parlé, mais qui n’a jamais été documentée au Pensionnat indien de Kamloops ».

 

Elle a précisé que les décès ne semblaient pas documentés, bien qu’un archiviste du musée local travaille avec le Royal British Columbia Museum pour voir si des archives sur les décès peuvent être trouvées.

 

Certains des enfants n’avaient que 3 ans, a-t-elle noté.

 

L’école était autrefois la plus grande du système des pensionnats autochtones du Canada.

 

« Compte tenu de la taille de l’école, avec jusqu’à 500 élèves inscrits et fréquentant à tout moment, nous comprenons que cette perte confirmée touche les communautés des Premières Nations de la Colombie-Britannique et d’ailleurs », a déclaré Mme Casimir par communiqué.

 

La chef a déclaré que le travail d’identification du site avait été dirigé par le département des langues et de la culture de la Première Nation aux côtés des gardiens du savoir cérémoniels, qui s’assuraient que le travail était conforme aux protocoles culturels.

 

Les dirigeants de la communauté Tk’emlups te Secwépemc « reconnaissent qu’ils ont la responsabilité de s’occuper de ces enfants perdus », a déclaré Mme Casimir.

 

L’accès aux dernières technologies permet un véritable décompte des enfants disparus et, espérons-le, apportera un peu de paix à ces vies perdues, a-t-elle ajouté dans le communiqué.

 

Les travaux ont été financés par une subvention du gouvernement provincial, a-t-elle déclaré.

 

Mme Casimir a indiqué que les responsables de la bande informent les membres de la communauté et des communautés environnantes qui avaient des enfants qui fréquentaient l’école.

 

« C’est le début, mais, étant donné la nature de cette nouvelle, nous avons estimé qu’il était important de partager immédiatement », a-t-elle déclaré.

 
 

« Effets néfastes et durables des pensionnats autochtones »

L’Autorité sanitaire des Premières Nations a qualifié la découverte des enfants d’« extrêmement douloureuse » et a déclaré dans un site web qu’elle « aura un impact significatif sur la communauté de Tk’emlúps et sur les communautés desservies par ce pensionnat ».

 

Le PDG de l’Autorité sanitaire, Richard Jock, a laissé entendre que la situation avait le potentiel d’affecter les membres des Premières Nations de la Colombie-Britannique et de tout le pays.

 

« Le fait que cette situation existe n’est malheureusement pas une surprise et illustre les effets néfastes et durables que le système des pensionnats autochtones continue d’avoir sur les membres des Premières Nations, leurs familles et leurs communautés », a écrit M. Jock dans un article publié en ligne.

 

L’Autorité sanitaire a déclaré que des soutiens immédiats pour la nation Tk’emlúps avaient été identifiés par l’intermédiaire de son équipe de santé et que ses équipes étaient en attente pour répondre à d’autres besoins.

 

L’école de Kamloops a fonctionné entre 1890 et 1969. Le gouvernement fédéral a repris l’établissement de l’Église catholique, et il a été utilisé comme école de jour jusqu’à sa fermeture en 1978.

 

La Commission de vérité et réconciliation a publié son rapport final sur les pensionnats autochtones il y a plus de cinq ans. Le document de près de 4000 pages détaille les mauvais traitements graves infligés aux enfants autochtones dans les établissements, où au moins 3200 enfants sont morts après de mauvais traitements et de la négligence.

 
 

La Presse Canadienne
La Presse

 
 

***

 
 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tanya Tagaq (@tanyatagaq)

 
 

***

 

bishop-accountability.org : Documenting the Abuse Crisis in the Roman Catholic Church

 

***

 

  1. Recours contre le diocèse de Trois-Rivières initié par Dominic Maurais: «Je porte en moi cette blessure» (March 26, 2021)
  2. Pédocriminalité en France : 10 000 victimes possibles de l’Église depuis 1950 (March 2, 2021)
  3. Abus sexuels du prêtre Brian Boucher : Un rapport accablant pour l’Église montréalaise (November 25, 2020)
  4. Suburban NY diocese files for bankruptcy amid abuse lawsuits (October 1, 2020)
  5. Multiplication des poursuites contre les communautés religieuses (August 22, 2020)
  6. ProPublica Releases a List of 6,754 Priests Accused of Sexual Abuse (January 28, 2020)
  7. Le pape François lève le secret pontifical sur les agressions sexuelles (December 17, 2019)
  8. 100s of Accused Priests Living Under Radar With No Oversight (October 4, 2019)
  9. Abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise : le pape blâme “Satan” et déçoit les victimes (February 24, 2019)
  10. Pope defrocks ex-cardinal Theodore McCarrick over abuse claims (February 16, 2019)
  11. Pope Acknowledges Nuns Were Sexually Abused by Priests and Bishops (February 5, 2019)
  12. More than 500 priests accused of sexual abuse not yet publicly identified by Catholic Church, Illinois attorney general finds (December 20, 2018)
  13. Prendre la mesure du scandale des prêtres pédophiles au Québec (October 10, 2018)
  14. Abus: le pape exprime sa «honte», Dublin lui demande d’agir (August 25, 2018)
  15. Pennsylvanie: 300 prêtres accusés de pédophilie, plus de 1000 victimes (August 14, 2018)
  16. Cardinal Theodore McCarrick Resigns Amid Sexual Abuse Scandal (July 28, 2018)
  17. Les 34 évêques chiliens offrent leur démission après un scandale de pédophilie (May 18, 2018)
  18. Le cardinal australien Pell sera jugé pour agressions sexuelles (May 1, 2018)
  19. Pope revives lapsed sex abuse commission amid skepticism (February 17, 2018)
  20. Le pape exprime sa “honte” pour des cas de pédophilie dans le clergé chilien (January 16, 2018)
  21. Vatican police ‘break up gay orgy at home of secretary of one of Pope Francis’s key advisers’
    (July 5, 2017)
  22. Pédophilie dans l’Eglise : le poids du silence (2017) présenté par ELISE LUCET (May 18, 2017)
  23. One in 14 Catholic priests accused of abuse in Australia (February 6, 2017)
  24. Des prêtres de Montréal se verront interdire d’être seuls avec des enfants (June 23, 2016)
  25. Le pape crée une instance pour juger les évêques couvrant des abus sexuels (June 10, 2015)
  26. Les propos du pape sur la pédophilie ont des échos jusqu’au Québec (July 15, 2014)
  27. Des victimes de prêtres veulent Mgr Ouellet comme pape (March 11, 2013)
  28. Pornographie juvénile : un prêtre de Sorel-Tracy accusé (March 8, 2013)
  29. Congrégations générales – Les problèmes de l’Église sur la table (March 7, 2013)
  30. Agressions sexuelles: un deuxième frère de Sainte-Croix sera arrêté (December 29, 2012)
  31. Symposium sur la pédophilie – Le pape appelle au «renouveau de l’Église» (February 15, 2012)
  32. Pornographie juvénile – Sitôt condamné, l’ex-évêque Lahey est libéré (January 5, 2012)
  33. Église néerlandaise: des «dizaines de milliers» de mineurs abusés sexuellement (December 16, 2011)
  34. Pédophilie – L’Église veut éduquer son clergé par Internet (June 28, 2011)
  35. Former Catholic bishop Raymond Lahey pleads guilty to child pornography charges (May 4, 2011)
  36. Pédophilie – Le Vatican va envoyer une «circulaire» aux évêques (November 20, 2010)
  37. Undercover Reporter Films Priests At Gay Clubs (July 26, 2010)
  38. Le Vatican durcit les règles contre la pédophilie (July 15, 2010)
  39. Top Catholic Priest Accused of Sexually Abusing His Own Sons (June 25, 2010)
  40. Pope addresses priest abuse scandal (June 11, 2010)
  41. Vatican Sex Abuse Prosecutor: Guilty Priests Are Going To Hell (June 4, 2010)
  42. Priest Accused Of Abusing Boy, Turning Home Into ‘Erotic Dungeon’ Surrenders To Police
    (May 26, 2010)
  43. Le Vatican publiera un guide contre la pédophilie (April 9, 2010)
  44. Agressions sexuelles par des membres du clergé – Les victimes exigent la démission de Mgr Ouellet
    (February 17, 2010)

***

 

La névrose chrétienne (1976) par le Docteur PIERRE SOLIGNAC (May 25, 2012)

Le diocèse de Trois-Rivières est visé par une demande d’autorisation d’intenter une action collective pour des agressions sexuelles commises entre 1940 et aujourd’hui.

 

La demande a été déposée à la Cour supérieure du palais de justice de Trois-Rivières par le cabinet d’avocats Arsenault Dufresne Wee.

 

Le plaignant dans cette affaire est l’animateur de Radio X et ancien journaliste de la Mauricie, Dominic Maurais. Dans la requête, il soutient avoir été victime d’attouchements sexuels, tout particulièrement de gestes de masturbation et de baisers forcés à plusieurs reprises par l’abbé Bernard St-Onge entre 1979 et 1980. Les abus ont commencé alors qu’il était âgé de 10 ou 11 ans. L’abbé était alors aumônier du mouvement scout de la paroisse Saint-Charles Garnier à Shawinigan.

 

C’est en 1991, inspiré par l’histoire de Mount Cashel, qu’il a trouvé le courage de porter une plainte au criminel contre l’abbé St-Onge. Une enquête policière a ensuite permis de l’arrêter et de l’accuser d’attentats à la pudeur. Il a d’ailleurs plaidé coupable à la majorité des accusations en lien avec des abus commis sur cinq victimes, dont Dominic Maurais, ce qui lui a valu six mois de prison.

 

Trente ans plus tard, le célèbre animateur de Québec précise que le fait d’avoir été agressé sexuellement, par un prêtre de surcroît, a aggravé sa blessure. «C’était un homme qui avait la confiance entière de mes parents, qui me laissaient partir avec lui. Pire, mes parents ont subi de l’intimidation de l’Église pour ne pas porter plainte, pour cacher ce qui s’était passé. Ils ont essayé de me dissuader de dénoncer. Cela a eu pour effet de venir briser ma confiance envers mes propres parents, aujourd’hui décédés», a-t-il raconté avec émotions.

 

Il ajoute que l’impact de ces agressions a été violent. «Longtemps j’ai eu des idées noires, beaucoup d’angoisse, des épisodes de dépression. Encore aujourd’hui, je porte en moi cette blessure. On se relève, on travaille fort, on se fait une vie, on apprend à voir les bons côtés, mais on demeure un peu comme un véhicule accidenté… même si la carrosserie (ce qu’on voit de l’extérieur), tient le coup», a-t-il ajouté.

 

Compte tenu des conséquences et préjudices qu’il a subis, il réclame donc de la Corporation épiscopale catholique romaine de Trois-Rivières et de l’Évêque catholique romain de Trois-Rivières une somme totale de 600 000$ pour les dommages non pécuniaires, les pertes financières et les dommages punitifs.

 

L’avocat Me Alain Arsenault précise pour sa part que les congrégations religieuses sont responsables des agissements de leurs préposés. Certes, l’abbé St-Onge est décédé en 2013, mais ses supérieurs, au même titre que toutes les organisations religieuses visées par les actions collectives, ont su à un certain moment qu’il y a eu des agressions sexuelles commises contre des enfants, mais sans jamais rien faire. Toujours selon lui, les prêtres ont plutôt été transférés dans une autre paroisse, une autre école ou ont obtenu un congé.

 

Dans le cas de l’abbé St-Onge, il avait été transféré à Trois-Rivières en 1982. «Le diocèse aurait dû en faire plus pour nous protéger. Le diocèse a laissé notre agresseur au contact des enfants. Le diocèse a tenté de camoufler les agressions. Le diocèse a été complice», a martelé M. Maurais.

 

Or, le principe d’une pareille action collective n’est pas limité au seul plaignant initial. Toutes les personnes qui auraient été victimes d’abus par un membre du diocèse de Trois-Rivières, que ce soit l’abbé St-Onge ou un autre prêtre, entre le 1er janvier 1940 et aujourd’hui, sont d’ailleurs invitées à se manifester auprès de la firme d’avocats afin de réclamer une réparation pour les préjudices qu’elles ont subis. «Nous invitons les gens à dénoncer, à dire ce qu’ils ont vécu. Il n’y a pas de honte à le faire. Il y a trop de personnes qui se sont fait imposer le silence, ce qui a justement contribué à augmenter leurs traumatismes. Je ne peux pas dire que notre recours va guérir leurs blessures, mais par expérience, avec toutes les victimes que j’ai rencontrées, elles vont aller mieux, et ce n’est pas juste une question d’argent», a précisé Me Arsenault.

 

M. Maurais n’a pas manqué de souligner que dénoncer, c’est le début de la guérison. «Les agresseurs et les complices méritent d’être dénoncés. Faites confiance à la justice.»

 

À ce jour, d’autres victimes ont déjà contacté les avocats de M. Maurais afin de s’inscrire à l’action collective. Notons que leur confidentialité est assurée.

 

Au Québec présentement, il y a un total de 19 actions collectives en cours contre des congrégations religieuses. Plus spécifiquement,le cabinet Arsenault Dufresne Wee Avocats mène à lui seul des actions collectives pour agressions sexuelles contre la congrégation de Sainte-Croix et l’Oratoire Saint-Joseph, les Oblats de Marie Immaculée, les Frères des écoles chrétiennes, les Frères de Saint-Gabriel, les Religieux de Saint-Vincent de Paul et les diocèses de Montréal, Longueuil, Joliette et Québec et Trois-Rivières. Et parmi les recours qui sont terminés et qui ont porté fruit (six selon Me Justin Woo), la moyenne des indemnisations versées aux victimes est d’environ 100 000$ chacune.

 

Me Arsenault soutient également que 10 % des prêtres au sein de l’Église catholique ont commis des abus sur des enfants et que 50 % ont eu des relations avec des adultes consentants, ce qui porte à 40 % le pourcentage de ceux ayant respecté leur voeu de chasteté.

Le dépôt de ces actions collectives a été rendu possible par l’adoption de la loi annulant le délai de prescription de 30 ans qui était fixé pour pouvoir intenter une poursuite au civil contre un présumé agresseur.

La prochaine étape se jouera devant les tribunaux. Advenant le cas où le diocèse de Trois-Rivières accepterait de régler ou de négocier, le processus pourrait durer deux ans. S’il y a contestation, le délai sera plus long.

 

Dans un communiqué émis en fin de journée vendredi, le diocèse de Trois-Rivières a dit prendre acte de la demande et prendre cela au sérieux. «Il va collaborer avec la justice tout au long du processus», a commenté Mélanie Charron, coordonnatrice de la pastorale d’ensemble et des communications. Cependant, aucun autre commentaire ne sera effectué puisque le processus judiciaire est en cours.

 

Il rappelle que des mesures ont été mises en place pour la prévention des abus, l’accueil et l’accompagnement des victimes, et la collaboration avec les instances judiciaires et civiles. Plus récemment, le personnel pastoral et les personnes laïques en responsabilité sont introduits à une formation qu’ils doivent tous et toutes suivre avec le Centre canadien de protection de l’enfance par leur programme Priorité jeunesse, programme pour la prévention des abus pédosexuels.

 

 

Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

 
 

***

 
 

BEWARE!

 

bishop-accountability.org : Documenting the Abuse Crisis in the Roman Catholic Church

 

***

 

  1. Pédocriminalité en France : 10 000 victimes possibles de l’Église depuis 1950 (March 2, 2021)
  2. Abus sexuels du prêtre Brian Boucher : Un rapport accablant pour l’Église montréalaise (November 25, 2020)
  3. Suburban NY diocese files for bankruptcy amid abuse lawsuits (October 1, 2020)
  4. Multiplication des poursuites contre les communautés religieuses (August 22, 2020)
  5. ProPublica Releases a List of 6,754 Priests Accused of Sexual Abuse (January 28, 2020)
  6. Le pape François lève le secret pontifical sur les agressions sexuelles (December 17, 2019)
  7. 100s of Accused Priests Living Under Radar With No Oversight (October 4, 2019)
  8. Abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise : le pape blâme “Satan” et déçoit les victimes (February 24, 2019)
  9. Pope defrocks ex-cardinal Theodore McCarrick over abuse claims (February 16, 2019)
  10. Pope Acknowledges Nuns Were Sexually Abused by Priests and Bishops (February 5, 2019)
  11. More than 500 priests accused of sexual abuse not yet publicly identified by Catholic Church, Illinois attorney general finds (December 20, 2018)
  12. Prendre la mesure du scandale des prêtres pédophiles au Québec (October 10, 2018)
  13. Abus: le pape exprime sa «honte», Dublin lui demande d’agir (August 25, 2018)
  14. Pennsylvanie: 300 prêtres accusés de pédophilie, plus de 1000 victimes (August 14, 2018)
  15. Cardinal Theodore McCarrick Resigns Amid Sexual Abuse Scandal (July 28, 2018)
  16. Les 34 évêques chiliens offrent leur démission après un scandale de pédophilie (May 18, 2018)
  17. Le cardinal australien Pell sera jugé pour agressions sexuelles (May 1, 2018)
  18. Pope revives lapsed sex abuse commission amid skepticism (February 17, 2018)
  19. Le pape exprime sa “honte” pour des cas de pédophilie dans le clergé chilien (January 16, 2018)
  20. Vatican police ‘break up gay orgy at home of secretary of one of Pope Francis’s key advisers’
    (July 5, 2017)
  21. Pédophilie dans l’Eglise : le poids du silence (2017) présenté par ELISE LUCET (May 18, 2017)
  22. One in 14 Catholic priests accused of abuse in Australia (February 6, 2017)
  23. Des prêtres de Montréal se verront interdire d’être seuls avec des enfants (June 23, 2016)
  24. Le pape crée une instance pour juger les évêques couvrant des abus sexuels (June 10, 2015)
  25. Les propos du pape sur la pédophilie ont des échos jusqu’au Québec (July 15, 2014)
  26. Des victimes de prêtres veulent Mgr Ouellet comme pape (March 11, 2013)
  27. Pornographie juvénile : un prêtre de Sorel-Tracy accusé (March 8, 2013)
  28. Congrégations générales – Les problèmes de l’Église sur la table (March 7, 2013)
  29. Agressions sexuelles: un deuxième frère de Sainte-Croix sera arrêté (December 29, 2012)
  30. Symposium sur la pédophilie – Le pape appelle au «renouveau de l’Église» (February 15, 2012)
  31. Pornographie juvénile – Sitôt condamné, l’ex-évêque Lahey est libéré (January 5, 2012)
  32. Église néerlandaise: des «dizaines de milliers» de mineurs abusés sexuellement (December 16, 2011)
  33. Pédophilie – L’Église veut éduquer son clergé par Internet (June 28, 2011)
  34. Former Catholic bishop Raymond Lahey pleads guilty to child pornography charges (May 4, 2011)
  35. Pédophilie – Le Vatican va envoyer une «circulaire» aux évêques (November 20, 2010)
  36. Undercover Reporter Films Priests At Gay Clubs (July 26, 2010)
  37. Le Vatican durcit les règles contre la pédophilie (July 15, 2010)
  38. Top Catholic Priest Accused of Sexually Abusing His Own Sons (June 25, 2010)
  39. Pope addresses priest abuse scandal (June 11, 2010)
  40. Vatican Sex Abuse Prosecutor: Guilty Priests Are Going To Hell (June 4, 2010)
  41. Priest Accused Of Abusing Boy, Turning Home Into ‘Erotic Dungeon’ Surrenders To Police
    (May 26, 2010)
  42. Le Vatican publiera un guide contre la pédophilie (April 9, 2010)
  43. Agressions sexuelles par des membres du clergé – Les victimes exigent la démission de Mgr Ouellet
    (February 17, 2010)

***

 

La névrose chrétienne (1976) par le Docteur PIERRE SOLIGNAC (May 25, 2012)

(…) À partir de quand peut-on dire que ça (les actions commises par l’Église Catholique) – telle organisation, qui s’est comportée de telle façon, qui a fait tant de victimes … À partir de quand dit-on que c’est une organisation criminelle?

– Alain Crevier à l’émission de radio Midi Info de Radio-Canada, édition du 20 décembre 2018
(12 h 21 : Des prêtres accusés d’actes pédophiles dans l’Illinois : Le regard d’Alain Crevier)

 

***

 

Le nombre de victimes de pédocriminalité dans l’Église de France pourrait atteindre « au moins 10 000 » depuis les années 1950, selon une estimation encore provisoire annoncée mardi par le président d’une commission indépendante responsable du sujet, dont les travaux doivent être rendus fin septembre.

 

La Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE), mise en place en 2018 par l’épiscopat et les instituts religieux après plusieurs scandales, avait initialement estimé le nombre de victimes à au moins 3000, en juin dernier, une estimation issue de l’exploitation d’un appel à témoignages mis en place en juin 2019 par le biais d’une plateforme d’écoutes téléphoniques.

 

Mais cet appel à témoignages ne rend certainement pas compte de la totalité et il est possible que ce chiffre atteigne au moins 10 000, a déclaré à l’AFP Jean-Marc Sauvé, le président de cette commission, après avoir fait un point d’étape de ses travaux devant la presse.

 

La grande question qui se pose à nous : quel pourcentage de victimes a-t-il touché ? Est-ce que c’est 25 % [des victimes]? 10 %, 5 % ou moins ?, a-t-il interrogé.

 

Cela fait partie des travaux qui sont en ce moment en cours au sein de la commission, a-t-il ajouté, précisant que le chiffre de 10 000 serait encore affiné.

 

En juin, M. Sauvé avait également estimé à 1500 le nombre d’agresseurs, mais il n’a cette fois pas avancé d’estimation.

 

Il y a eu dans un certain nombre d’institutions catholiques ou de communautés religieuses un véritable système d’abus, mais en petit nombre. […] Cette situation représente une toute petite minorité des cas dont nous avons eu connaissance, a-t-il par ailleurs déclaré.

 
 

Agence France-Presse
ici.radio-canada.ca

 
 

***

 
 

BEWARE!

 

bishop-accountability.org : Documenting the Abuse Crisis in the Roman Catholic Church

 

***

 

  1. Abus sexuels du prêtre Brian Boucher : Un rapport accablant pour l’Église montréalaise (November 25, 2020)
  2. Suburban NY diocese files for bankruptcy amid abuse lawsuits (October 1, 2020)
  3. Multiplication des poursuites contre les communautés religieuses (August 22, 2020)
  4. ProPublica Releases a List of 6,754 Priests Accused of Sexual Abuse (January 28, 2020)
  5. Le pape François lève le secret pontifical sur les agressions sexuelles (December 17, 2019)
  6. 100s of Accused Priests Living Under Radar With No Oversight (October 4, 2019)
  7. Abus sexuels sur mineurs dans l’Eglise : le pape blâme “Satan” et déçoit les victimes (February 24, 2019)
  8. Pope defrocks ex-cardinal Theodore McCarrick over abuse claims (February 16, 2019)
  9. Pope Acknowledges Nuns Were Sexually Abused by Priests and Bishops (February 5, 2019)
  10. More than 500 priests accused of sexual abuse not yet publicly identified by Catholic Church, Illinois attorney general finds (December 20, 2018)
  11. Prendre la mesure du scandale des prêtres pédophiles au Québec (October 10, 2018)
  12. Abus: le pape exprime sa «honte», Dublin lui demande d’agir (August 25, 2018)
  13. Pennsylvanie: 300 prêtres accusés de pédophilie, plus de 1000 victimes (August 14, 2018)
  14. Cardinal Theodore McCarrick Resigns Amid Sexual Abuse Scandal (July 28, 2018)
  15. Les 34 évêques chiliens offrent leur démission après un scandale de pédophilie (May 18, 2018)
  16. Le cardinal australien Pell sera jugé pour agressions sexuelles (May 1, 2018)
  17. Pope revives lapsed sex abuse commission amid skepticism (February 17, 2018)
  18. Le pape exprime sa “honte” pour des cas de pédophilie dans le clergé chilien (January 16, 2018)
  19. Vatican police ‘break up gay orgy at home of secretary of one of Pope Francis’s key advisers’
    (July 5, 2017)
  20. Pédophilie dans l’Eglise : le poids du silence (2017) présenté par ELISE LUCET (May 18, 2017)
  21. One in 14 Catholic priests accused of abuse in Australia (February 6, 2017)
  22. Des prêtres de Montréal se verront interdire d’être seuls avec des enfants (June 23, 2016)
  23. Le pape crée une instance pour juger les évêques couvrant des abus sexuels (June 10, 2015)
  24. Les propos du pape sur la pédophilie ont des échos jusqu’au Québec (July 15, 2014)
  25. Des victimes de prêtres veulent Mgr Ouellet comme pape (March 11, 2013)
  26. Pornographie juvénile : un prêtre de Sorel-Tracy accusé (March 8, 2013)
  27. Congrégations générales – Les problèmes de l’Église sur la table (March 7, 2013)
  28. Agressions sexuelles: un deuxième frère de Sainte-Croix sera arrêté (December 29, 2012)
  29. Symposium sur la pédophilie – Le pape appelle au «renouveau de l’Église» (February 15, 2012)
  30. Pornographie juvénile – Sitôt condamné, l’ex-évêque Lahey est libéré (January 5, 2012)
  31. Église néerlandaise: des «dizaines de milliers» de mineurs abusés sexuellement (December 16, 2011)
  32. Pédophilie – L’Église veut éduquer son clergé par Internet (June 28, 2011)
  33. Former Catholic bishop Raymond Lahey pleads guilty to child pornography charges (May 4, 2011)
  34. Pédophilie – Le Vatican va envoyer une «circulaire» aux évêques (November 20, 2010)
  35. Undercover Reporter Films Priests At Gay Clubs (July 26, 2010)
  36. Le Vatican durcit les règles contre la pédophilie (July 15, 2010)
  37. Top Catholic Priest Accused of Sexually Abusing His Own Sons (June 25, 2010)
  38. Pope addresses priest abuse scandal (June 11, 2010)
  39. Vatican Sex Abuse Prosecutor: Guilty Priests Are Going To Hell (June 4, 2010)
  40. Priest Accused Of Abusing Boy, Turning Home Into ‘Erotic Dungeon’ Surrenders To Police
    (May 26, 2010)
  41. Le Vatican publiera un guide contre la pédophilie (April 9, 2010)
  42. Agressions sexuelles par des membres du clergé – Les victimes exigent la démission de Mgr Ouellet
    (February 17, 2010)

***

 

La névrose chrétienne (1976) par le Docteur PIERRE SOLIGNAC (May 25, 2012)

L'Abbatiale de la
Liturgie Apocryphe

"The production of nervous force is directly connected with the diet of an individual, and its refining depends on the very purity of this diet, allied to appropriate breathing exercises.

The diet most calculated to act effectively on the nervous force is that which contains the least quantity of animal matter; therefore the Pythagorean diet, in this connection, is the most suitable.

...

The main object was to avoid introducing into the organism what Descartes called 'animal spirits'. Thus, all animals that had to serve for the nourishment of the priests were slaughtered according to special rites, they were not murdered, as is the case nowadays".